Art [ ] Collector : formule gagnante de la combinaison « collectionneurs / artistes »

Si la vidéo ne s’affiche pas, cliquez ici.

Une exposition, 2 collectionneurs, 11 artistes

Chaque année Art [ ] Collector prime deux artistes « émergents » français ou résidant en France. Initiative intéressante, ce n’est pas un prix en euros dont bénéficient les lauréats, mais d’une exposition personnelle et de l’édition d’un catalogue.

Après cinq années d’expositions personnelles à Paris, c’est à Bruxelles, dans la galerie Valérie Bach, installée dans l’espace de la Patinoire Royale que le couple Jacques et Evelyne Deret, fondateurs d’Art [ ] Collector, réalisent une première exposition collective. Comme l’évoque le titre explicite « 5×2+1 », cette exposition, née du co-commissariat de Philippe Piguet et Valérie Bach réunit les dix artistes lauréats des cinq dernières années (Iris Levasseur, Jérémy LironChristine Barbe, Clément Bagot, Karine Rougier, Claire Chesnier, Eva Nielsen, Abdelkader Benchamma, Olivier Masmonteil, Massinissa Selmani), auxquels s’ajoute un artiste proposé par la galerie belge et sélectionné par les collectionneurs et leur comité : Mehdi-George Lahlou.

Abdelkader Benchamma, Représentation de matière sombre autour d'un point lumineux, 2011, 84 x 68, collection privée

© Abdelkader Benchamma, Représentation de matière sombre autour d’un point lumineux, 2011, encre noire sur papier, 84 x 68, collection privée

Ces choix si fascinants

L’intérêt pour cette figure du collectionneur est plus que jamais sur le devant de la scène. En effet, au même moment, un peu plus loin, au nord de Bruxelles, s’ouvre l’exposition « Private Choices », présentant les choix de 11 collections privées. L’attention portée à ces personnages incontournables du monde de l’art s’est confirmée depuis de grandes expositions blockbuster comme celle consacrée récemment à la collection Chouchkine à la Fondation Louis Vuitton. En effet, les collections privées étaient au coeur des préoccupations dans les institutions parisiennes cet été. On peut ajouter à cette liste l’exposition « 100 chefs d’oeuvres de l’art moderne et contemporain arabe » mettant à l’honneur la collection Barjeel à l’Institut du monde arabe.

Ces expositions redorent le blason d’un personnage parfois décrié. Elles nous montrent bien que le collectionneur n’est pas simplement un amasseur d’art ni nécessairement un dissimulateur, mais qu’il peut au contraire participer grandement à écrire l’histoire de l’art, et à soutenir les artistes dans leur création. Mieux encore, Art [ ] Collector s’associe avec des galeries, à la fois françaises et belges, et tentent de renouer les liens, parfois tendus entre institutions privées et créateurs.

© Christine Barben Grillage série "Là-bas / Down There", 2017, rehauts d'encre, technique mixte sur fond photographique sur toile, 180 x 135 cm

© Christine Barbe, Grillage série « Là-bas / Down There », 2017, rehauts d’encre, technique mixte sur fond photographique sur toile, 180 x 135 cm, Courtesy de l’artiste

La video

Pour vous faire vivre ce vernissage, Eclectea vous a concocté une courte vidéo. Une collaboration transnationale, de Kathmandu à Paris, en passant par Francfort et Bruxelles. A l’édition Bigvon, et à la musique Chinobee avec le son Romance, à écouter et ré-écouter sur Soundcloud (EP to come soon).

La video à été tournée à © La Patinoire Royale – galerie Valérie Bach

Oeuvres : copyright des artistes cités plus hauts

Image de couverture : Karine Rougier, Untitled (série « Touching the nature of fire »), 2017, gouache on document, 15,5 x 21 cm © Karine Rougier

Dounia Mojahid

Spread culture. Be eclectic!